L'AVC : quels sont les facteurs de risque ?

Certaines caractéristiques augmentent la probabilité d'être victime d'un AVC. Ces caractéristiques sont appelées des facteurs de risque, car elles augmentent la probabilité de développer un problème de santé ou une maladie. 

Certains facteurs de risque sont dits modifiables, ce qui signifie qu'en apportant des changements au mode de vie ou en commençant un traitement médical, leur influence peut être réduite ou éliminée. La prise de mesures contre les facteurs de risque indiqués ci-dessous peut aider à réduire les risques d'être victime d'un AVC.  

AVC : les facteurs de risque modifiables

    • Hypertension artérielle : il s'agit du facteur de risque le plus important à prendre en compte dans la prévention de l'AVC. Plus la tension artérielle est élevée, plus le risque de lésions des vaisseaux sanguins du cerveau est grand. Une tension artérielle de 140/90 ou plus peut tripler le risque d'AVC. Il est important d'être conscient de ce chiffre et, en cas de diagnostic d'hypertension, de suivre le traitement médical qui a été prescrit.
    • Taux de cholestérol élevés : un taux de cholestérol important dans le sang peut conduire à une accumulation de plaque sur les parois des artères. Avec le temps, cela entraîne un rétrécissement des artères et peut même bloquer la circulation du sang. Dans les vaisseaux sanguins du cerveau, ce rétrécissement ou ce blocage peuvent conduire à un AVC.
    • Tabagisme : tant le tabagisme que le tabagisme passif peuvent entraîner des lésions des vaisseaux sanguins et augmenter le risque d'AVC.
    • Alcool : une consommation excessive d'alcool accroît le risque d'hypertension et donc le risque d'AVC.
    • Prise de substances illicites : la prise de substances illicites telles que de la cocaïne, de l'ecstasy, des amphétamines ou de l'héroïne peut accroître le risque d'AVC.
    • Diabète : le diabète multiplie par deux le risque d'AVC.
    • Sédentarité : l'inactivité (moins de 4 heures d'activité physique par semaine) augmente le risque d'AVC.
    • Obésité : l'obésité est associée à un risque accru d'AVC.
    • Mauvaise alimentation : une consommation de sel excessive augmente la tension artérielle et peut donc conduire à un AVC.
    • Stress et dépression : un stress élevé au travail ou à la maison, ou la dépression peuvent multiplier par deux le risque d'AVC.
    • Fibrillation auriculaire et autres pathologies cardiaques : la fibrillation auriculaire, un trouble du rythme cardiaque, est une affection courante qui peut conduire à la formation de caillots et multiplie par trois le risque d'AVC. D'autres pathologies cardiaques peuvent également augmenter le risque.
    • Troubles des artères carotides : les artères carotides fournissent au cerveau le sang dont il a besoin. Si l'une d'elles est endommagée, la circulation sanguine peut être perturbée et le risque d'AVC augmente.
    • D'autres affections médicales, telles que les anévrismes cérébraux ou l'insuffisance rénale, peuvent également augmenter le risque d'AVC.

AVC : les facteurs de risque non modifiables

Les facteurs suivants augmentent le risque d'AVC, mais il est impossible de les modifier.

    • Le vieillissement,
    • Le fait d'être une femme (le risque d'AVC cumulé pendant la vie entière est de 1 sur 5 pour les femmes contre 1 sur 6 chez les hommes),
    • Un antécédent familial d'AVC (si une personne de votre famille a été victime d'un AVC),
    • Un antécédent personnel d'AVC (si vous avez déjà été victime d'un AVC).

Il est important de comprendre si vous présentez un risque d'être victime d'un AVC. Parlez-en à votre médecin si vous pensez que vous pourriez courir des risques.




 

Références :

Let’s talk about Risks Factors for Stroke. American Heart Association. 2017.
https://www.worldstrokecampaign.org/learn/learn-how-to-prevent-a-stroke.html [accessed on 10/1/2018]
O'Donnell MJ et al. Global and regional effects of potentially modifiable risk factors associated with acute stroke in 32 countries (INTERSTROKE): a case-control study. Lancet. 2016 ; 388 (10046) : 761-75.

Copyright © Stryker 2018
AP002298 v1.0