Il y a une vie après l'AVC

Les moments qui suivent immédiatement un AVC sont les plus importants en termes de résultats globaux. C'est cette période qui détermine si le patient va récupérer et dans quelle mesure. Les programmes de rééducation sont très utiles pour apprendre aux patients à accomplir des tâches quotidiennes et prévenir un second AVC.

Les personnes victimes d'un AVC voient-elles leur état s'améliorer ?

Dans la plupart des cas, les personnes vont mieux avec le temps. La rapidité et le degré de la récupération ne dépendent pas uniquement de l'étendue de la lésion cérébrale : une rééducation efficace joue également un rôle essentiel.

En quoi consiste la rééducation ?

Les programmes de rééducation après un AVC sont structurés de manière à pouvoir inverser certains des effets de l'AVC. Ils aident également les personnes à surmonter des handicaps physiques en apprenant de nouvelles compétences et des techniques d'adaptation. Ces programmes aident les victimes d'AVC à améliorer leurs capacités physiques, ce qui améliore leur qualité de vie.

Quand commence la rééducation ?

Dès qu’une victime d'AVC a été stabilisée, c'est le moment d'envisager un traitement de rééducation.

Quand les premiers signes d'amélioration apparaissent-ils ?

L'amélioration survient souvent dans les premiers mois suivant un AVC. Par la suite, avec de la persévérance, elle peut continuer au cours des années suivantes.

Que font les personnes en rééducation ?

Les programmes de rééducation s'attachent souvent à la mobilité, à la communication, ainsi qu'aux compétences cognitives et sociales. L'objectif final est d'augmenter l'indépendance dans la réalisation des activités quotidiennes.

Comment un nouvel AVC peut-il être évité ?

Une victime d'AVC sur quatre subira un AVC secondaire ou récurrent. 1 Par conséquent, un autre objectif des programmes de rééducation est d'aider les personnes à apporter des changements à leur mode de vie pour prévenir un autre AVC. En effet, certains facteurs de risque d'AVCpeuvent être contrôlés, traités ou améliorés. Ils comprennent :

    • L'arrêt du tabac,
    • Une activité physique régulière,
    • Le maintien d'un poids de forme,
    • Une alimentation saine,
    • Des contrôles réguliers chez votre médecin et le respect de ses recommandations et prescriptions pour garantir la meilleure prise en charge après un AVC.




 

Références :

American Heart Association. Let’s talk about Changes caused by Stroke. 2015.
American Heart Association. Let’s talk about Stroke and Rehabilitation. 2015.

Copyright © Stryker 2018
AP002299 v1.0